Les habitudes ont la vie dure.

Chaque fois qu’on fait un mouvement, une protéine (la myéline) vient s’ajouter autour de la racine (axone) des cellules nerveuses concernées. Cette protéine permet à l’influx nerveux de mieux passer. Cela facilite l’exécution ultérieure de ce même mouvement. Avec le temps, jusqu’à 300 couches de myéline peuvent ainsi se former autour de la racine des cellules concernées. Ces couches de myéline sont permanentes à moins de souffrir d’une maladie dégénérative comme la sclérose en plaques. Ainsi donc, les habitudes sont permanentes ou presque : Un mouvement de golf répété devient un automatisme. Un mauvais automatisme au golf vous gâchera votre plaisir tant qu’il ne sera pas corrigé.

La mauvaise nouvelle

La plupart des golfeurs s’exercent sans être suivis par un coach de golf qualifié. Ainsi, je peux vous affirmer que tous ces golfeurs développent plusieurs mauvais automatismes. Ces derniers entraînent inévitablement de mauvais réflexes compensatoires. Je le constate chaque fois que je regarde des golfeurs dans un champ de pratique (dit practice en France, ou “Driving Range” au Canada). Et plus ils s’exercent, plus ils s’enlisent dans leurs mauvaises habitudes, plus l’élan devient fautif. Ce cercle vicieux me fait tout autant souffrir qu’eux! Quand, au bout de plusieurs années, ils se décident enfin à me demander secours, je me dois de leur annoncer la mauvaise nouvelle : « Vos mauvaises habitudes ne sont pas près de mourir! »

La bonne nouvelle

Pour contourner les mauvaises habitudes au golf, il faut en créer des nouvelles, de bonnes habitudes. Par exemple, vous pouvez cesser de “topper la balle“. C’est là un travail ardu, car les bonnes habitudes devront surpasser les mauvaises avant d’avoir un quelconque impact en situation de jeu. Surmonter vos mauvaises habitudes ne peut se faire sans l’aide d’un coach de golf digne de ce nom, même si vous connaissez tous les exercices d’entraînement (drills) possibles. En effet, seul un bon coach peut poser un diagnostic d’élan fiable, vous prescrire les bons exercices d’entraînement à répéter encore et encore pour vous corriger votre élan et vous guider dans votre processus de changement d’élan.

Conclusion

Des automatismes sont donc inscrits dans notre système nerveux. Pour sauver temps, argent et souffrances inutiles, faites appel sans tarder à un professeur de golf. Le plus tôt sera le mieux.

Vous voulez apprendre tous les trucs pour bien débuter au golf?

Abonnez-vous à l’Espace Membres de Presto Golf. L’essai est gratuit!